Bienvenue sur la page consacrée à la Poche de Saint-Nazaire par Michel Alexandre Gautier

Poche de Saint-Nazaire – Neuf mois d’une guerre oubliée
 

L'édition 2015 étant épuisée, Geste Editions et l'auteur ont procédé à une nouvelle édition (avril 2017) profondément remaniée et augmentée. La lecture en est aussi grandement facilitée par une nouvelle mise en page et une police de caractères plus confortables. L'ouvrage est d'ores et déjà disponible en librairie et chez l'éditeur.

470 pages dont un cahier de photos de 24 pages sur papier glacé. - 26 €.

À l’été 1944, après avoir libéré la Bretagne en moins d’une semaine, les chars de Patton avaient contourné les « poches » pour mettre cap à l’Est et gagner la course à Berlin. La Poche de Saint-Nazaire fut la plus vaste et la plus peuplée des poches de l’Atlantique : 30 000 soldats allemands au milieu de 120 000 civils assiégés par 16 000 FFI et quelques artilleurs américains.

Une histoire aux marges de l’Histoire ; petite guerre quasi médiévale, avec ses ruses et ses pièges, ses prises de guerre et ses otages, ses victoires éphémères et ses revanches du lendemain. Et au milieu, dans un décor de gourbis, de Posten et de tranchées, de marais inondés et de fermes qui brûlent, un petit peuple épuisé, sans pain, sans feu ni lumière, et bientôt sans espoir.

« On nous avait oubliés », disent les derniers témoins… Jusqu’au 11 mai 1945 où la 2ème Guerre mondiale éteignait ses derniers feux dans de petites bourgades aux noms inconnus : Cordemais, Bouvron, La Sicaudais…

 

couverture.

Cet ouvrage a pour objectif de contribuer à l’histoire de la Poche de Saint-Nazaire.  

Conçu comme un livre de synthèse, il s’adresse à tout lecteur curieux de découvrir une page palpitante de notre histoire régionale et nationale. Néanmoins, il ne se présente pas comme un livre d’histoire académique, mais plutôt comme la tentative de dévoilement de la mécanique interne d’un grand récit animant aussi bien les civils que les soldats des deux camps, soit 180 000 protagonistes pendant neuf mois.

Pour répondre à l’exigence de respecter la parole des derniers témoins, on y trouvera une abondance de détails et même des passages dialogués. Mais au-delà de mon envie de restituer une mémoire collective, je tiens compte de l’historiographie existante et recours à de nombreuses citations en italiques, m’efforçant d’inscrire chaque évènement, du plus important au plus ténu, dans un cadre historique plus global, ce qui permet quand cela est possible d’en proposer une interprétation tenant compte à la fois des aspects militaires, politiques et psychologiques. .

 Le chercheur comme le lecteur ordinaire trouveront donc ici un répertoire de faits, de combats, de dates clés, de personnages, de noms d’unités ou de villages illustrant la complexité infinie de cette entité historique mal connue. Pour une lecture utile de certains chapitres, le recours à la carte d’état-major pourra s’avérer nécessaire… Sauf à s’abandonner au bercement poétique des noms de villages.

De la lecture continue à la consultation thématique d’une base de données, toutes les lectures sont possibles.

M.G.

Ce site a été créé pour présenter la recherche au long cours menée par Michel Gautier de 2002 à 2017 sur l’histoire de la Poche de Saint-Nazaire. Pour rédiger les ouvrages présentés ici, il s’est appuyé sur les archives de guerre locales, les journaux de marche des unités, les rapports d’interrogatoire des officiers allemands prisonniers, les journaux de guerre des empochés, mais aussi les témoignages de plus de 300 témoins de la période (soldats des deux camps, FFI, résistants, gendarmes, réfractaires STO, paysans, professions alimentaires comme les meuniers ou les bouchers…).

L’auteur avait fait une incursion dans l’histoire de la première moitié du XXème siècle (et en particulier l’entre-deux guerres) pour nous livrer en 2010 « Écho d’un pays disparu » qui rassemblait de précieux récits sur la vie quotidienne dans un bourg rural du Pays de Retz entre 1900 et 1960. Il revient aujourd’hui à son thème de prédilection pour nous livrer son sixième ouvrage consacré à la   Poche de Saint-Nazaire.

 

Après

« Une guerre de sept ans » (Éditions du Petit Véhicule, 2003)

« Une si longue occupation » (Geste éditions, 2004)

« La catastrophe du Boivre » (Geste éditions, 2005)

« Portraits de guerre » (Geste éditions, 2007)

« Echo d'un pays disparu » (Geste éditions, 2010)

Michel Gautier propose aujourd’hui un ouvrage de synthèse sur l’histoire de la Poche de Saint-Nazaire.

l'auteur
 

On pourra faire connaissance avec les 5 précédents ouvrages de l'auteur en cliquant sur chacune des images de couverture ci-dessous :

Echo d'un pays disparu

Potraits de guerre

Une si longue occupation

La catastrophe du Boivre

Une guerre de 7 ans

 

 

éditeur :: Geste éditions

 

 

Vous trouverez une mine d'informations dans les documents   ...

Michel Gautier réserve ses droits d'auteurs sur l'ensemble des contenus de ce site.
Mais il autorise la citation, à des fins désintéressées, d'extraits (textes, photos ou cartes)
qui en repectent le sens originel et précisent la source : Michel Gautier - http://pagesperso-orange.fr/poche.st.nazaire/

retour accueil

www.gesteditions.com

haut de page

annuaire histoire contacter l'auteur